Un palonnier pour l’aviron sur le Skerry

Bon… l’aviron, à la base, ce n’est pas vraiment pas mon truc …  mais dame, quand on se lance dans la voile aviron… il faut bien s’y  bien mettre.

Après un début plus que piteux au rassemblement Arwen, il était impératif de procéder à quelques aménagements pour améliorer les choses.

Après les petits sandows pour éviter aux tolets de sortir de leurs logements, voici un dispositif pour faciliter la nage à deux.

A deux, la position qui semble optimum semble être : le rameur à l’avant (donc obligation de démâter) et le barreur ou pour nous en l’occurrence, la  barreuse, ben oui la galère c’est pour moi…  à l’arrière.

Sauf que vu la longueur de la barre, la position est difficile, impossible de s’asseoir confortablement sur le pontage arrière à cause de la longueur de la barre…

Jérôme sur Méaban propose une solution intéressante avec une barre à deux positions qui permet de raccourcir celle-ci en position « nage ».

Pour ma part, je propose une solution plus radicale, à savoir le remplacement temporaire de la barre par un palonnier, enfin un renvoi vers deux poignées qui permettent à la barreuse de s’asseoir confortablement et de diriger le bateau en regardant vers l’avant sans se tordre les bras avec une barre située dans son dos.

Bon … plus qu’à tester !

Croisière sur la Vorgine

Jeudi soir, invité par la Métropole de Lyon dans un cadre professionnel sur la péniche « La Vorgine » qui accueille habituellement des groupes d’enfants sur le Rhône et la Saône pour la découverte et l’étude des écosystèmes de nos deux belles rivières.

Un aller et retour du quai Leclerc sur le Rhône à l’île Barbe, occasion de redécouvrir notre ville, capitale des Trois Gaules, avec un nouveau regard, depuis le fleuve et la rivière.

Et puis en fin de soirée… une rencontre.

Les disques de Jean Michel Jarre, enfin les vinyles, je dois les avoir tous, ou à peu près…

Oxygène… Qui ne connait pas ?

Et bien nous avons eu la chance de faire la connaissance, non pas du musicien mais d’un autre artiste, Michel Granger, l’auteur des pochettes des disques…

Document unique ! Michel dédicace un de ses ouvrages pour un ami !

Une belle rencontre avec le peintre de la Terre …

Toutes les photos

Virée sur le lac d’Aiguebelette

A une heure quarante de la maison, le lac d’Aiguebelette constitue une destination toute trouvée pour une petite balade et pour poursuivre les réglages du bateau…

Il fait beau, la météo est optimiste alors pas d’hésitation !

Les campings sont nombreux autour du lac mais c’est sur « Bellevue » que nous choisissons de planter la tente. Le choix s’avère judicieux : le camping jouit en effet d’une « belle vue » et d’un accès direct au lac.

Donc malgré les vents capricieux, une belle journée de voile et d’aviron dans un cadre reposant et magnifique..