Cette fois moteur sur le Nomad !

Après le Klepper testé sur la Lagune de Venise et le Skerry testé au lac du Der cette fois c’est sur le Nomad que j’adapte le moteur Torqeedo

Premier essai de fixation en utilisant le safran pour permettre une remontée du moteur… peu concluant car trop mou, le moteur ne pousse pas correctement.

Deuxième essai en fixant le moteur beaucoup plus près du kayak en utilisant l’aiguillot du safran : inconvénient le moteur ne peut pas remonter mais cette fois le rendement est bon.

Mise à l’eau à Chavanay, remontée du Rhône avec un petit vent de nord dans le nez jusqu’à Condrieu et retour soit environ 14 km.

Au retour il me reste 15 % de batterie, le retour avec le courant et le portant (j’ai utilisé un peu la voile) est plus rapide. Je remontais à 5/6 km/h sans forcer, à tiers ou moitié de régime.

La direction se fait avec des bouts qui reviennent au niveau du siège (plus simple que le palonnier que j’avais construit mais que  je trouve trop encombrant..

et l’ensemble des photos ici.

Laisser un commentaire