juin 16

Le parcours de l’écluse de Vaugris au barrage de Saint Pierre de Boeuf

INFOS DE NAVIGATION 3

Après la remise à l’eau nous sommes partageons toujours le fleuve avec le trafic de la navigation commerciale et de plaisance : prudence !

Une partie du trajet en vidéo :

Sur la rive droite, direction sud ouest,  nous passons à côté du château d’Ampuis. Puis, toujours sur la même rive, c’est la réserve de l‘île du Beurre.

Beurre … Ici c’est un ancien nom qui désignait le castor ! Attention il n’est pas permis de pénétrer dans les lônes (les bras du fleuve) qui pénètrent dans la réserve.

Après un coude nous arrivons ensuite à Condrieu sur la rive droite et les Roches de Condrieu sur la rive gauche.

Deux campings se trouvent sur la rive droite  Camping des pêcheurs et les Rives de Condrieu

Puis direction sud, sud ouest direction le barrage de Saint Pierre de Boeuf.

Attention en cas de vent de sud très fort clapot (vent contre courant…)

Arrivée sur Saint Pierre de Boeuf : attention navigation réglementée !

 

juin 16

Le parcours : de Vernaison à l’écluse de Vaugris

INFOS DE NAVIGATION 3

Pour qui souhaiterait effectuer une descente de Lyon à la mer nous conseillons de commencer le parcours au sud de Lyon.

La mise à l’eau se fera à 15 km au sud de Lyon pour éviter le passage de l’écluse de Pierre Bénite. Nous partirons donc de Vernaison sur le vieux Rhône.

Nous partons du principe que le départ est accompagné et que le problème du gardiennage de la voiture ne se pose pas …

La mise à l’eau est aisée depuis une cale, autrefois la ville comptait trois ports !

Vernaison

La navigation commence donc dans l’ancien cours du fleuve et longe sur la rive gauche l’île de la Table Ronde, première des réserves naturelles que nous allons côtoyer ou traverser.

Le long de l’île de la Table Ronde

Nous rejoignons ensuite le canal de navigation et c’est l’occasion de croiser les navires marchands : péniches au gabarit Freycinet ou de plus gros tonnage : « péniches du Rhône », convois poussés et même des bateaux navigant à la fois en mer et sur les fleuves aisni nommés « fluvio maritime ».

Prudence donc ! Nous veillerons à ne pas gêner les manœuvres de ces mastodontes.

Partis direction sud ouest, le cours prend une direction sud est au niveau de la traversée de Givors.

Passage au sud de Givors

Après Givors le fleuve est longé par l’autoroute A 7 … bruit de la circulation…

Au niveau de Vienne nouveau coude direction sud est. La ville de Vienne mériterait un arrêt touristique, les paquebots touristiques ne s’y trompent pas et sont nombreux amarrés sur les quais.

Pas de difficultés sur cette première partie si ce n’est en cas de vent du sud un clapot qui peut s’avérer très fort, limitant voir empêchant toute progression à la pagaie… Il n’est pas rare de croiser alors des planchistes et même des kites !

Enfin après 23 km c’est l’arrivée au premier obstacle : l’écluse de Vaugrs ou il va falloir débarquer.

 

juin 16

18 Le barrage et l’écluse de Vaugris

Après la mise à l’eau à Vernaison voici que se présente le premier des obstacles qui jalonneent le cours du Rhône : nous arrivons à l’écluse de Vaugris au sud de Vienne.

Pas de choix de navigation : l’écluse barre le cours du fleuve donc pas de bras mort ou de canal pour la suite…

Comme toujours de grands panneaux bleus indiquent la cale de sortie pour les kayaks et canoës.

Panneaux

Celles ci sont particulièrement raides mais c’est jouable… Entre les deux cales il faudra porter sur 470 m environ.

Portage de l’écluse de Vaugris

Vue de la cale de débarquement :

Débarquement

 

Débarquement

Et voici la cale d’embarquement après l’écluse :

Embarquement